UNEL

Hannergrond Informatiounen:

- Gesetz gouf am März 2018 proposéiert vun der ACEL an dem fréieren Aarbechtsminister Nicolas Schmit

- Et gouf kritiséiert vun diversen Acteuren ënner Anerem der UNEL (eis Positiounen fënnt een hei) an et goufen 2 mol Amendementer proposéiert

- Et waren néi Wahlen am Oktober 2018 an en néien Aarbechtsminister gouf gewielt: den Dan Kersch

- D’UNEL huet sech mam Minister, Patronat (UEL), Chambre de Salariés (CSL), & ACEL getraff fir iwwer eis Fuerderungen sech auszetauschen

- Et ass en Accord publizéiert ginn den 24.05 zweschent Patronat (UEL), Chambre de Salariés (CSL), Ministère, ACEL & UNEL wou néi Amendementer festgehalen gouf

- Gesetz reegelt Stagen déi wärend dem Lycée an dem Studium gemaach ginn. Formation professionelle ass iwwert en anert Gesetz gereegelt

- Gesetz ass NACH NET gestëmmt an ass NACH NET AKRAAFTGETRUEDEN

- Et sinn nach keng genau Informatiounen raus wini et gestëmmt gëtt oder akraaft trëtt mee et wärt nach dëst Joer sinn

Il y a plus d’un an que l’ancien ministre Nicolas Schmit a déposé le projet de loi 7265, portant sur les stages et les jobs étudiants, à la Chambre des Députés. Ce premier anniversaire étant bien passé inaperçu, certaines évolutions se doivent d’être relevées.

De nombreuses critiques venant de différentes chambres, ainsi que de l’Union nationale des étudiant.e.s du Luxembourg  (UNEL) ont été exprimées.  L’organisation estudiantine affirmait que la proposition rendait l’exploitation de la jeunesse possible et ainsi augmentait le risque de tomber dans la précarité. « Entre-temps les conditions ont changé: grâce au changement du gouvernement, la création d’une délégation d'étudiant.e.s à l’Université de Luxembourg et un dialogue renforcé avec les différents acteurs, notamment avec l’ACEL, de nouvelles idées et propositions ont vu le jour » souligne Vicky Reichling, porte-parole de l’UNEL.

Ainsi, l’UNEL, la délégation des étudiants de l’Université du Luxembourg et la Chambre des Salariés demandent une rémunération pour tous les stages, obligatoires et facultatifs, d’une durée supérieure à un mois.  L’ACEL ne s’oppose pas à une rémunération universelle, si celle-ci n’entraîne pas une diminution de l’offre totale des stages. « L’accès aux stages est pour nous primordial. Ce projet de loi ne doit pas avoir pour conséquence que des étudiant.e.s ne trouvent pas de stages, et que cela entrave la validation de leurs obligations scolaires et entrave ainsi aussi leurs études. » estime Pascal Thinnes, président de l’ACEL.

À quelques jours des élection européennes, l’Union Nationale des étudiant⸱e⸱s du Luxembourg (UNEL) encourage tous les jeunes citoyens européens à se rendre dans l’isoloir. 2019 a commencé avec des événements qui ne sont pas courant en Europe. La solidarité entre les jeunes dénonçant la politique climatique nationale, européenne et internationale, s’exprimant par les grèves de « Fridays for Future », a beaucoup touché l’UNEL. « Membre de l’OBESSU (Organising Bureau of European School Student Unions), nous voyons régulièrement nos collègues européens appeler au rassemblement pour les marches pour le climat. Nous étions donc heureux de voir que de nombreux jeunes du Luxembourg se sont aussi décidés à rejoindre le mouvement et à hausser leurs voix pour dénoncer les failles du système et faire partie intégrante du changement qui influencera leurs futurs. » précise Vicky Reichling, porte-parole de l’UNEL.

https://streik.lu/wp-content/uploads/2014/04/FB-Event_NEU_04-bilan-streik_01.jpg

Streik gëtt normalerweis vun Gewerkschaften genotzt als baal läscht Mesure wann all Dialoge ausgeschöpft ass an et keng aner Méiglechkeet méi gëtt fir sech Gehéier ze verschaffen. Bei engem Streik, brecht een seng Aarbecht fir een Dag of an dat normalerweis ouni Averständnis vum Employeur. Dëst mëscht dass en Employeur, fir d'Längt vum Streik, Defiziter am Budget huet an natierlech dat net gär huet, mee wei gesot et ass  baal déi läscht Instanz fir d'Aarbechtskonditiounen ze verbesseren fir Aarbechter*innen. Op Schüler*innen applizéiert huet een keen Employeur mee dofir streikt een wärend der Schoulzäit fir een Zeechen ze setzen.

Eng Demonstratioun ass normalerweis ausserhalb vun Aarbechts- oder Schoulzäiten fir op Mëssstänn opmierksam ze maachen. Beit Formen, Streik an Demonstratioun, benotzen ëffentlech Mobiliséierung fir hier Punkten eriwwerzebréngen an op hier Punkten opmierksam ze maachen.

Déi Lëscht Schüler*innen an Studéierender Streiks goufen vun der UNEL an Liewen geruff an waren:

2014: Géint déi deemoleg Boursenreform 6670

2006: Géint den Gesetzesprojet 5611

Mir wënschen dem Klimastreik vill Erfolleg an setzt iech an fir är Zukunft an!

Subcategories